26 mars 2017

Devant les salaires et les impôts, il y’a une grille à abattre.

La raison principale pour laquelle le général Michel Aoun fût finalement élu, était la constatation de l’ensemble des partis, que la situation socio-économique du Liban avait atteint le point de rupture. Un président par défaut pour éviter un défaut de payement fatal. Dans la même logique, l’augmentation des salaires des 200,000 fonctionnaires de l’État est devenue une nécessité, une tentative de relance par la demande, la consommation. L’arrêt des investissements, le creusement du déficit de la balance commerciale, la baisse de la... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,