19 novembre 2017

Dignité et dignitaire, la confusion.

La dernière charge du président de la République contre le mauvais pastiche de « l’enlèvement au sérail » de notre premier ministre mis en scène par l’Arabie Saoudite est déroutante. Certes le royaume des sables où le théâtre est considéré comme un acte impie n’a pas l’habitude d’écrire des livrets recevables par la communauté internationale. Le président, prenant son mal en patiente, avec beaucoup de doigté, avait patienté, atermoyé sa position définitive, pour laisser les bons offices aboutir à un dénouement... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 16:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,