14 octobre 2011

Le mort de trop

Il est clair désormais que l’insurrection en Syrie n’est plus pacifiste, et est loin d’être matée. Si la majorité des Syriens, qui veulent renverser le régime de Bachar el-Assad, sont effrayés et refusent le déferlement de la violence, les brigades fidèles au régime ne parviennent pas à reprendre le contrôle des villes rebelles. D’un côté, les forces de l’ordre, de l’autre, un mélange d’islamistes prêts à tout, d’insurgés armés et un noyau de déserteurs de l’armée se font face. L’assassinat, il y a une semaine, de Mechaal Tamo,... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 septembre 2011

Pourquoi l’Onu?

Quand, en 1948, l’Onu décida le partage de la Palestine en deux Etats, elle ne faisait que se résoudre à une évidence: l’impossible coexistence entre juifs et Arabes. Les sionistes avaient déjà, au 19e siècle, jeté leur dévolu sur cette terre. Laminés par les pogromes et l’antisémitisme en Europe, ils décidèrent de créer «Un foyer national juif» qui  les rassemblerait et les protègerait. Le choix de la Palestine s’imposa, la Bible la leur promettait. Pour les Arabes, la dimension religieuse se confond avec la dimension historique... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 août 2011

Le temps cet ennemi

Contrairement aux révoltes tunisienne et égyptienne, en Lybie, au Yémen et en Syrie, elles s’installent dans la durée. La dictature a la peau dure, et que sont quelques mois dans l’histoire d’une nation qui renverse un autocrate? Sauf que le temps qui s’étire à des conséquences  pouvant changer la nature de la révolte. D'abord, les armes deviennent exclusivement létales. Quand l’affrontement se prolonge, les régimes échangent les matraques contre des balles réelles et les manifestants remplacent les lance-pierres par des... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 juillet 2011

Paradoxes et autres incongruités

L’Amérique contre Barack Obama. Depuis le discours inaugural du Caire, en 2009, et celui devant le Congrès en mai dernier, le président américain tente de se réconcilier avec le monde arabe et musulman. Les révoltes qui s’y déroulent sont pour lui une occasion de se trouver du bon côté et de plaire. C’est sans compter avec le Congrès. Ces deux dernières semaines, ce dernier vient de passer deux lois, l’une qui suspend l’aide financière à l’Autorité palestinienne et l’autre qui interdit au Pentagone de livrer du matériel militaire aux... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 juillet 2011

L’Amérique autrement

«Il est temps de se concentrer sur la construction de notre nation». C’est ce que disait Barack Obama, la semaine passée, au moment où il annonçait le retrait des premiers GI’s d’Afghanistan. Les contempteurs de l’Amérique y ont vu un constat d’échec et son désir de solder définitivement l’entreprise impériale des républicains. C’est la vérité, mais en partie seulement. Les équipées irakienne et afghane de George Bush ont englouti des milliards de dollars, tué des milliers de soldats et dégradé durablement l’image des Etats-Unis. La... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 juin 2011

Les menteurs et nous

«Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose». Joseph Goebbels   L’on savait déjà que les Israéliens étaient friands et consommaient sans modération des pistaches iraniennes, que les architectes de Tel-Aviv raffolaient du marbre gris et doré de Gohare, provenant des montagnes d’Ispahan. Aujourd’hui, l’on apprend que les tankers des frères Ofer, magnats de l’économie israélienne, se trouvent à quai à Bandar Abbas. Ces petits arrangements entre nations ennemies ne sont pas une nouveauté. Par contre, leur étalage,... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 mai 2011

Les rats des camps, les loups des champs

  Ah, les bonnes vieilles méthodes! Le régime syrien, gêné aux entournures, rappelle à Israël et à l’Occident sa capacité de nuisance. Après la déroute de 1948, la raclée de 1967, la fausse victoire de 1973 et la débandade de 1982, les Arabes avaient renoncé à défaire militairement l’Etat hébreu. Restent les réfugiés palestiniens que l’on exhibe chaque fois que le besoin se fait sentir. Cette fois, à Damas l’alerte est chaude, donc on sort les grands moyens. Interdits de frontières depuis des décennies, les réfugiés sont... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 avril 2011

Roumié, Wikileaks, la Libye et Damas

«Peu d’informations sont publiées sur les prisons: c’est l’une des régions cachées de notre système social, une des cases noires de notre vie». Cette phrase est tirée du manifeste du Groupe d’information sur les prisons en France en 1971, parrainé par Michel Foucault. C’est à cette même date qu’a été inaugurée la prison de Roumié. Je ne saurais me prononcer pour la France, mais 40 ans plus tard, la prison est toujours «une case noire» au Liban. Pour certains, la mutinerie était manipulée; pour d’autres, il ne faut y voir que la... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 mars 2011

La Libye, l’Occident et le «non» aux armes

Neuf jours après le déclenchement des émeutes, les insurgés libyens étaient aux portes de Tripoli. Kadhafi, muré dans son autisme après quarante et un ans de pouvoir, n’en croyait pas ses yeux. Reculant au sol, il utilisa la seule arme qui lui restait, l’aviation. A partir de là, il fallut 21 jours à l’Occident pour neutraliser la chasse libyenne. Pourtant, depuis la révolution du Jasmin, tous les analystes avaient prévenu que la Libye n’était ni la Tunisie, ni l’Egypte. Un conflit de longue durée ferait surgir les rivalités tribales... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 février 2011

Leçons d’Egypte

Trente ans. C’est l’âge d’une génération. Celle des Egyptiens qui ont renvoyé Hosni Moubarak. Trente ans de stabilité, certes, mais uniquement pour Israël et l’Occident toujours à ses petits soins. Pour les Egyptiens, c’est trente ans de régression. Ils ont gagné dans la rue, accepté que l’armée maintienne la République et attendent que le conseil suprême militaire traduise leur colère dans une refondation des institutions. Attendons voir. Entre-temps voilà les messages diffusés par la place al-Tahrir: A tous les régimes arabes assis... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,