10 juin 2011

Les menteurs et nous

«Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose». Joseph Goebbels   L’on savait déjà que les Israéliens étaient friands et consommaient sans modération des pistaches iraniennes, que les architectes de Tel-Aviv raffolaient du marbre gris et doré de Gohare, provenant des montagnes d’Ispahan. Aujourd’hui, l’on apprend que les tankers des frères Ofer, magnats de l’économie israélienne, se trouvent à quai à Bandar Abbas. Ces petits arrangements entre nations ennemies ne sont pas une nouveauté. Par contre, leur étalage,... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 mai 2011

Les rats des camps, les loups des champs

  Ah, les bonnes vieilles méthodes! Le régime syrien, gêné aux entournures, rappelle à Israël et à l’Occident sa capacité de nuisance. Après la déroute de 1948, la raclée de 1967, la fausse victoire de 1973 et la débandade de 1982, les Arabes avaient renoncé à défaire militairement l’Etat hébreu. Restent les réfugiés palestiniens que l’on exhibe chaque fois que le besoin se fait sentir. Cette fois, à Damas l’alerte est chaude, donc on sort les grands moyens. Interdits de frontières depuis des décennies, les réfugiés sont... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 mai 2011

Avant toute chose

 Le gouvernement est formé. Le 14 mars s’installe dans une opposition coriace. Désormais, Najib Mikati a les coudées franches. Le chantier est énorme. Mais il doit, avec son gouvernement, établir un ordre de priorités. Deux premiers obstacles sont à franchir et un défi à relever. Le reste en dépendra. Ils revêtent un caractère d’urgence à l’aune des changements qui bouleversent le monde arabe dont on ne peut ignorer les répercussions sur l’humeur des Libanais. D’abord, le nœud du TSL. Les partenaires du Premier ministre ne... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 avril 2011

Itinéraire d’une communauté

Comme les autres familles spirituelles du Liban, les chiites en 1943 se sont joints à la République libanaise. Ils ne faisaient que confirmer leur appartenance à ce territoire, où leur présence est avérée depuis le VIIe siècle. Leurs droits, inscrits dans le Pacte et la Constitution, ne pouvaient, par les seuls textes et les bonnes intentions, rattraper des siècles d’ostracisme. Desservis par leurs représentants, qui fonctionnaient encore sur le mode moyenâgeux de la servitude, ils restaient en marge du développement. Dès les années... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 avril 2011

Roumié, Wikileaks, la Libye et Damas

«Peu d’informations sont publiées sur les prisons: c’est l’une des régions cachées de notre système social, une des cases noires de notre vie». Cette phrase est tirée du manifeste du Groupe d’information sur les prisons en France en 1971, parrainé par Michel Foucault. C’est à cette même date qu’a été inaugurée la prison de Roumié. Je ne saurais me prononcer pour la France, mais 40 ans plus tard, la prison est toujours «une case noire» au Liban. Pour certains, la mutinerie était manipulée; pour d’autres, il ne faut y voir que la... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 mars 2011

La Libye, l’Occident et le «non» aux armes

Neuf jours après le déclenchement des émeutes, les insurgés libyens étaient aux portes de Tripoli. Kadhafi, muré dans son autisme après quarante et un ans de pouvoir, n’en croyait pas ses yeux. Reculant au sol, il utilisa la seule arme qui lui restait, l’aviation. A partir de là, il fallut 21 jours à l’Occident pour neutraliser la chasse libyenne. Pourtant, depuis la révolution du Jasmin, tous les analystes avaient prévenu que la Libye n’était ni la Tunisie, ni l’Egypte. Un conflit de longue durée ferait surgir les rivalités tribales... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 mars 2011

Le monde change, pas nous

Qu’y a-t-il de commun entre les jeunes de treize villes de Chine, dont Shanghai et ceux de Tunis? Le Jasmin. «Le rassemblement du Jasmin» est le cri de ralliement des Chinois, un clin d’œil, à leurs camarades de Tunisie. Ils ne parlent ni la même langue, n’ont aucun lien historique, prient des dieux différents. Mais ils s’expriment de la même façon inédite. Ils se révoltent contre l’oppression, les inégalités et la corruption, avec la même détermination, mais pacifiquement. Le lien qui les unit est virtuel donc insaisissable.... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 février 2011

Leçons d’Egypte

Trente ans. C’est l’âge d’une génération. Celle des Egyptiens qui ont renvoyé Hosni Moubarak. Trente ans de stabilité, certes, mais uniquement pour Israël et l’Occident toujours à ses petits soins. Pour les Egyptiens, c’est trente ans de régression. Ils ont gagné dans la rue, accepté que l’armée maintienne la République et attendent que le conseil suprême militaire traduise leur colère dans une refondation des institutions. Attendons voir. Entre-temps voilà les messages diffusés par la place al-Tahrir: A tous les régimes arabes assis... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 janvier 2011

Et maintenant

Qu’une majorité parlementaire perde ce statut parce qu’un des groupes de députés qui la composaient a changé de camp, est une chose commune dans les démocraties. Mais les électeurs de ceux qui ont déserté le camp du 14 mars, ont-ils mandaté leurs représentants en ce sens? Se sont-ils découverts soudain plus d’affinités avec le Hezbollah et le CPL? C’est douteux. Dans un pays où les leaders ont le dernier mot et connaissent notre intérêt mieux que nous, nous allons croire les arguments avancés par Walid Joumblatt. L’aube effrayante des... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 janvier 2011

Le feu contre la violence

Grâce aux séries télévisées américaines, on peut facilement imaginer la scène suivante. Dans une salle sombre, éclairée par d’immenses écrans, les adjoints du président Bush évaluent, avec lui, le chiffre acceptable de pertes humaines pour  l’invasion de l’Irak. 1000 Marines. Au-delà de ce nombre, chaque soldat tué se répercutera négativement sur le parti républicain. 4000 soldats sont morts et le parti républicain en 2008 a perdu le pouvoir. En 2006, avant de lancer leur machine à tuer, les dirigeants israéliens ont... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,