19 novembre 2017

Dignité et dignitaire, la confusion.

La dernière charge du président de la République contre le mauvais pastiche de « l’enlèvement au sérail » de notre premier ministre mis en scène par l’Arabie Saoudite est déroutante. Certes le royaume des sables où le théâtre est considéré comme un acte impie n’a pas l’habitude d’écrire des livrets recevables par la communauté internationale. Le président, prenant son mal en patiente, avec beaucoup de doigté, avait patienté, atermoyé sa position définitive, pour laisser les bons offices aboutir à un dénouement... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 16:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 novembre 2017

La distance entre Beyrouth et Téhéran.

La démission du Premier ministre Saad el Hariri est un épisode parmi tant d’autres dans la guerre des autres au Liban et notre guerre avec l’aide des autres. Ce dernier travers remonte au recours à l’OLP du sunnisme politique et du druzisme politique, lui, sous couvert de la lutte sociale, pour tordre le bras au maronitisme politique. Depuis, rien n’a vraiment changé. Les Libanais avaient-ils le choix ? Oui, et ils ont levé l’option, mais sans la classe politique. Ce sont ceux-là qui ont permis au Liban pendant les quinze... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 octobre 2017

Cheikh Naim Kassem, les femmes, la science et le Coran.

Dans une intervention lors d’une des veillées de Achoura (1), Cheikh Naim Kassem s’est inquiété de l’irrespect des jeunes femmes pour la sharia, telle la séparation des sexes dans les lieux publics, leurs maquillages excessifs, l’utilisation effrénée des réseaux sociaux qui entraine une promiscuité, même virtuelle, avec des hommes. Son frère dévotieux Cheikh Sami Khadra, lui, demande aux femmes de ne pas sortir de leurs domiciles, et, si elles doivent se rendre au marché, de raser les murs et de ne jamais rire en public (2). L’image... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 17:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 novembre 2016

Le Liban n’a pas besoin de thaumaturge

Il y a au Liban deux grands électeurs : Le Hezbollah et un club hommes d’affaires. Le premier, conséquent avec son idéologie, ne souhaite qu’une direction administrative du Liban, pour profiter de ses services. Toute forme de gestion politique qui puisse construire une personnalité citoyenne, si bancale soit-elle, est à contrecarrer. Tout ce qui peut séduire ses partisans et les détourner du projet de république islamique, seul garant à leurs yeux d’une société plus juste en l’absence de l’imam occulté, est à contrarier. Il ne... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 juin 2016

Chrétiens du Liban, le danger change de nature.

Quels étaient les facteurs et l’ampleur des évènements de 1860 et 1975? Sommes-nous toujours dans le même schéma? 1860 Être une minorité religieuse dans des pays où l’identité se définit par le dieu que l’on adore est toujours inquiétant. On peut être agressé par des fanatiques intolérants ou être le bouc émissaire d’une crise dont les causes ne sont pas religieuses. Dans l’histoire du Liban, territoire aux frontières fluctuantes, les druzes, les chiites, les chrétiens ont tour à tour été la cible d’un groupe majoritaire. Les... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 20:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 janvier 2016

Samir El Quntar, le résistant est mort à seize ans.

En 1979, Samir El Quntar, libanais, seize ans, avec trois autres combattants du FLP (Front de libération de la Palestine) trois Syriens, ont exécuté l’opération de Nahariya. C’était un commando dans la droite ligne de l’esprit des révolutionnaires arabes pros palestiniens. Depuis la défaite de 1967, les régimes arabes avaient perdu toute crédibilité. Même l’OLP de Yasser Arafat, depuis son aventure jordanienne en 1970 et son implication dans la guerre civile au Liban à partir de 1975,  ne convainquait plus. Les jeunes arabes,... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 22:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 août 2015

La fédération, la solution du pire.

À chaque crise à caractère constitutionnel au Liban, des dirigeants politiques chrétiens sortent de leurs chapeaux l’idée de la fédération du Liban. Ce qui les y pousse est en partie non dit. Je le ferais, sans fausse pudeur. 1- Ils se sentent étrangers dans un pays ou les mœurs sociales d’une partie des deux confessions musulmanes, ne correspondent pas à leurs manières de vivre. Le respect quasi généralisé du jeune, le voile, la non-consommation de l’alcool par exemple, sont des comportements auquel ils n’adhérent pas. 2- Les... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 13:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 juillet 2015

Trêve en Syrie et bilan provisoire

  La guerre en Syrie, ayant atteint les objectifs souhaités ou du moins le plus loin qu’ils pouvaient l’être pour l’instant, devient absurde et doit faire une pause. Cette suspension du conflit syrien est sans doute également due à l’approche d’un accord entre l’Iran et les États-Unis sur le dossier nucléaire. Tant que celui-ci était en négociation, les mouvements sur le champ de bataille syrien étaient autant de « manœuvres diplomatiques par d’autres moyens ». Maintenant que l’entente semble possible, il devient... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 16:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
30 mai 2015

Discours croisé, Joseph Goebels et Sayed Hassan Nassralah.

  Dans un article précédent (L’idéologie, l’Iran, le Hezbollah et le fracas qu’il faut éviter),j’ai essayé d’expliquer comment les partis idéologiques, face à des échecs, ne peuvent reconnaitre qu’ils se sont trompés, et que le seul moyen de couvrir ces échecs est d’aller toujours de l’avant. Ces partis possèdent un discours dont les mécanismes sont similaires, et reprennent les mêmes arguments. Je vais faire une comparaison entre les deux discours prononcés les 24 et 25 mai 2015 par Sayed Hassan Nassralah et le discours... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 mai 2015

L’idéologie, l’Iran, le Hezbollah et le fracas qu’il faut éviter

    Tout pouvoir adossé à une idéologie se distingue par l’infaillibilité supposée des moyens imaginés pour arriver à l’objectif qu’il s’est posé. Ainsi la République Islamique d’Iran issue de l’idéologie de «L’autorité du juriste théologien » (Wilayat al Fakih) a pour objectif d’instaurer, au plus près, la justice sur terre. Pourquoi au plus près seulement ? Parce que la justice ne régnera en maitre définitif qu’à la parousie du douzième imam, Mohamed Al Mahdi, occulté au neuvième siècle. Un pouvoir... [Lire la suite]
Posté par amine issa à 18:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,